Litanie Valparaíso | Héloïse Simon

Par Caroline Dessaint.

Héloïse Simon, auteure, voyageuse, chroniqueuse radio et bien d’autres encore vous transporte ici à Valparaíso, la ville aux milles couleurs du Chili. Elle emmène le lecteur dans un monde bien connu, celui de la maternité.

Ce n’est pas la maternité idéalisée qui est décrite ici, avec le gentil bambin, bébé, enfant qui galope et rigole, avec une maman tout sourire, heureuse, joyeuse, amusée. Non, c’est la vie, la vraie vie, celle qui fait mal, endolorit, fatigue, épuise, achève la mère qui s’occupe de son mioche, môme, marmot, de cet être qui lui mange la poitrine, aspire sa vie, ses envies.

La protagoniste est l’animatrice radio de Radio Pacífico. Elle a kidnappé les ondes, les fait siennes dans un but précis : s’exprimer. Elle parle d’Oscar son nouveau-né qu’elle n’arrive pas à accepter, de son statut de mère active, de son mari qui ne comprend pas, de la solitude, la pleine solitude d’une mère qui parle à d’autres mères qui elles non plus ne comprennent pas. Dépression post-partum, voilà un mot bien étrange et pourtant si réel. Est-ce indigne de ne pas aimer son bébé, de se considérer comme un esclave, de ne voir que le mal dans ce monde, ce monde qui ne tourne autour que d’une chose, le bébé ?


C’est un cri de désespoir d’une mère qui doit apprendre à aimer son enfant, à le voir non pas comme une contrainte mais comme un être à part entière, une autre vie reliée à la sienne, pour le pire mais surtout pour le meilleur. L’auteur joue ici avec les mots, les termes, les locutions, les vocables et autres expressions pour vous montrer que le monde est un enchevêtrement de mots qui finalement parlent du même sujet, motif ou objet. C’est un art de la langue à travers un thème : les bébés, leur univers, leurs accessoires…

Les réflexion de la protagoniste lui apporte un souffle de vie, une pleine réalité qui accorde au lecteur la possibilité de s’identifier à elle. C’est un personnage terre-à-terre qui, dans l’univers linguistique, témoigne de l’étrangeté du monde et de son fonctionnement. Pourquoi les mots ? Pourquoi ces mots ? Pourquoi autant de mots pour une même chose ?

« Et vous croyez qu’il vaut mieux acheter une turbulette, un nid d’ange, une chancelière ou une gigoteuse ? Quelle est la différence ? Parce que, quant à moi, je ne vois rien d’autre que des gaines de tissu dans lesquels fourrer un nourrisson. »


L’ouvrage d’Héloïse Simon est un monde de couleurs, carnations, coloris, nuances qui donne le sourire. Loin de dégoûter de la maternité, ce livre nous fait rire. Il emporte le lecteur vers la réalité et non l’imaginaire tout en le faisant rêver. C’est un paroxysme intéressant qui enchante, émerveille et donne envie de lire chaque mot jusqu’au dernier.  


  • Paul et Mike
  • Collection : P&M-ROMANS
  • 132 pages
  • ISBN : 978-2366511178
 
Publicités