Paroles confinées : entre poésie, musique & philosophie | Alexandre Prévert

Par Aurore Lecanu.

Suite à notre récent entretien avec Alexandre Prévert, pianiste, créateur du stand-up classique, philosophe et poète, à l’occasion de la sortie de son recueil de poèmes et chansons Paroles confinées le 24 décembre dernier, nous avons eu le plaisir de pouvoir lire ce premier ouvrage.

Après avoir lu et associé la poésie des autres à la grandeur de la musique et aux grandes et petites histoires, Alexandre Prévert a pris son courage et sa plume et écrit la sienne. Paroles confinées, recueil de 24 poèmes et chansons paru le 24 décembre dernier, est né du confinement de mars 2020 qui avait conduit à l’annulation de tous les spectacles prévus. Cette situation délicate s’est avérée être une véritable révélation pour l’artiste qui est passé des planches à la plume, de l’interprétation à la création.

Évidemment les thématiques de la Covid19 et du confinement sont abordées mais Paroles confinées est avant tout une invitation à rêver et à se questionner. parfois philosophiques et sérieuses, d’autres fois teintées de l’innocence et de l’évidence de l’enfance. 


2.000 – vain ?

2020, les gens ne t’aiment pas.

Je ne sais pas ce que tu leur as fait

Mais apparemment ça craint.

Je t’aime bien moi, 2020.

Tu ne m’as rien fait de malin

Tu ne m’as rien fait de chagrin.

Enfin : pas plus que les autres années, hein !

Mais au fond, même : moins.

A ceux qui souffrent, j’adresse mes excuses

A ceux dans le gouffre, je retire les écluses

A celles et ceux qui vivent, je tends ma main : vive

Que les autres ont aussi, mais négligent et esquivent.

C’est comme ça, c’est la vie.

2020, tu es là.

2020, mon ami.

Tu t’en vas dans la nuit ;

Laisses ta place, très serein :

À 2021.

P.S. : faites attention, à trop vivre,

vous risquez de finir par respirer.

Alexandre Prévert

Une oeuvre hybride

C’est aussi une œuvre hybride, tant sur le fond que la forme : les thématiques abordées sont diverses et mêlent poésie, philosophie, cinéma, histoire et musique et Paroles confinées est une œuvre à la fois littéraire, auditive et visuelle. En effet, on peut croiser dans les vers d’Alexandre Prévert La Guerre des étoiles, Boris Vian, des comptines de notre enfance ou encore Platon, le tout parsemé d’une pointe d’humour et d’un trait un peu rebelle.


Il n’y a guère d’étoiles

Dans une galaxie lointaine, pas si lointaine ;

Dans une galaxie humaine, bien trop humaine :

Chacun se tue, chacun se mine, chacun conclue

À un mensonge, à une bêtise – a tout perdu.

Moi le premier, j’ai ma part d’ombre ; ou plutôt elle

M’a dans le nez, veut tout confondre, le faux le vrai.

Je ne crois pas au Diable hanté, au Dieu sacré ;

Je crois à l’Homme, à sa douleur : sincérité.

Il ne ment pas quand il a mal, quand il avale.

Quand il crie halte. Il est peiné, veut le montrer.

Mais le français, comme autres langues, n’est pas parfait.

Mais la grammaire, comme toute mère, vient du passé.

C’est le présent qui l’importe.

C’est l’entendement qu’il supporte.

Quand il ment, il dit vrai.

Quand ils mentent : ils disent « help ».

Rien n’est méchant, je ne vois pas d’ombre ;

Je vois des gens et leurs mensonges,

Médicaments improvisés,

Pour êtres sensibles, pour être aimés.

Changeons de cap, changeons de part :

Nous faisons un, nous sommes tous bons.

Expliquons nos douleurs sauvages ;

Communiquons, et nous vaincrons.

L’Enfer c’est moi.

Le Paradis c’est les autres.

À Anakin et Padmé,

Alexandre Prévert

Les vers s’organisent de façons très diverses, parfois en suivant les formes traditionnelles de l’alexandrin, parfois dans des structures beaucoup plus libres et modernes. Les nombreux jeux de mots et références connues et moins connues permettent au lecteur de toujours redécouvrir chacun des poèmes. 

Mais la plus grande particularité de Paroles confinées, c’est que ce recueil ne se lit pas seulement, il s’écoute également. La chaîne Youtube d’Alexandre Prévert propose en effet une extension de Paroles confinées avec une mise en musique de certains poèmes du recueil, extraits d’interview, illustrations et œuvres d’artistes-peintres et d’autres surprises.



Là-aussi, l’artiste fait preuve de créativité en sortant des sentiers battus et en faisant ses premiers pas en tant que compositeur. 

Avec Paroles confinées, nous retrouvons donc ce qui plaît tant chez Alexandre Prévert : son éclectisme et son atypisme. Amateurs de poésie, de musique ou de culture et simples curieux devraient tous y trouver leur bonheur.


Si vous ne connaissez pas encore Alexandre Prévert, nous vous invitons à (re)découvrir certains de nos articles et interviews :