Juarroz et toi

Par Christophe Condello.

*

Est-il enfin le temps

d’incurver nos noirceurs

d’ouvrir toutes grandes 

les portes intimes

de nos âmes

jusqu’au très tard

de nous perdre dans un souffle

de silence

dans une gorgée de crépuscule

et à l’horizon

de tes reins

*

Je te regarde

visible dans l’invisible

te vois

lumière dans la lumière

te reconnais

comme un frisson sur la peau

mais ne te connais pas

plus que la beauté

d’une espérance

*

Langue impudique 

qui suggère 

une conscience pure

langue orale ou gravure

dans le monolithe du corps

conversations incessantes

de la source à l’océan

de nos âmes

chevauchées caillouteuses 

qui ricochent

des unes aux autres

sur les vagues écumeuses 

de multiples marées

*

Un écho seul

occupe le lieu

des insouciances

dans la cohue nocturne

de nos solitudes

une apesanteur propre

à l’univers 

de ton regard

chrorégraphie d’étoiles

et l’embrasement obscène

des perséides

*


Une contribution de Christophe Condello | À la fois poète, haïkiste, pacifiste et philosophe, Christophe Condello est né à Grenoble et vit maintenant à Laval (Québec). Il a siégé sur le conseil d’administration de la Société littéraire de Laval, comme membre du jury du Conseil des Arts et des Lettres du Québec pour les bourses aux écrivains, du prix de poésie intercollégial ainsi que pour l’attribution du prix Jacqueline Déry- Mochon. Il est membre de l’U.E.R.A. (Union des Écrivains de Rhône-Alpes), de Poètes du monde, du jury intercollégial de Poésie et ancien responsable de la poésie de la revue Brèves littéraires. Il est apparu dans la 6ème anthologie de la poésie de Jacques Basse et dans Anthologie Poésie du monde 2020 aux éditions du Cygne. Il a été le sujet d’articles dans le journal L’action de Lanaudière et dans le journal Les dépêches de Brazzaville (République du Congo). Il a publié dans de nombreuses revues (Recours au poème, Parole dans le monde, Exit, Trois, Moébius, N4728, Contemporary Verse 2, RALM, Les cahiers de poésie, Brèves littéraires, Ancrages, Alter texto, Poètes contre la guerre, les éditions Mélonic, Artistes pour la paix, La petite boutique des auteurs, CroûtOthon, Florilège 2007 SOC & FOC, Le capital des mots, le journal Métro, Le livre d’or pour la paix, Mondes francophones, Terra Nova, Les Adex, Une étape dans la clairière, Plexus S, Point barre, Mouvances, Ploc, Francopolis, Manoir des poètes, Best Poems, Neiges, Landes, Cité des mots, Entrevous, Lichen (X3), Terre à ciel, Partage de Haikus, Soleil hirsute, Poèmes, Pro/p(r)ose Magazine, Poetika et Alcôves) et 6 recueils de poésie, Les jours fragiles au Noroît, L’ailleurs éparpillé au Loup de gouttières, La seconde résurrection au Cygne , Le jour qui s’attarde chez Éclats d’encre, Après la cendre chez Le Lys Bleu Éditions et Entre l’être et l’oubli chez Pierre Turcotte Éditeur. Tour du monde, 24h en poésie (2021). Il est finaliste des Grands Prix Desjardins pour la culture, catégorie littérature. Il aime particulièrement la vie, le vin, les voyages improvisés et sans fin, le bruit du vent dans les feuilles et le plaisir de pêcher sans appât. Certaines de ses productions sont à découvrir dans l’espace de son site-atelier.