Le Problème

Par Philippe Poivret.

« Il n’y a pas de problème il n’y a que des solutions » Qui a dit ça ? Réponse : André Gide. Voire… Des problèmes, il y en a ! Et beaucoup. Mais poser le problème, poser les bonnes questions, c’est déjà faire la moitié du chemin, c’est déjà commencer à prendre le chemin vers la solution. C’est ce que Donic Vedrana, l’auteure et Alice Richard, l’illustratrice nous font comprendre dans un petit livre avec des illustrations graphiques intitulé Le Problème.

Avec une majuscule à Problème. Mais au singulier. Parce que tous les personnages en ont un, et un seul, de problème. Il y a toujours quelque chose qui ne va pas, quelque chose qui n’est pas adapté à la façon dont ils voudraient vivre, quelque chose qui les fait souffrir. Léon-c ’est un oiseau- et l’Arbre à Souhaits, sont le fil rouge de cette fable qui nous montre comment sortir des problèmes sans avoir besoin du fameux Arbre à Souhaits. Le texte est glissé au milieu des dessins, tantôt à droite, tantôt en haut et un peu partout. Ce qui reflète bien l’imagination résolue et l’esprit vagabond, onirique des deux auteurs. Le trait est net, il n’y a pas d’angles droits, au contraire tout est en courbes. Noir et blanc, sans couleur mais en évitant tout caractère austère, ces images sont le reflet d’un texte qui se conclut par une sage recommandation qui évitera bien des impasses. 

Le Problème est édité par Vedrana Editions, maison fondée en 2006, à compte d’éditeur qui, nous dit le site, ne s’adresse pas à des tranches d’âge mais à des sensibilités. Rêverie, invention, reconnaissance, rencontres sont les maîtres mots des trois collections qui remplissent le catalogue : la collection du chapeau avec des recueils d’impression, celle du Porte-Manteau qui s’approprie un symbole pour faire passer un message et dont fait partie Le Problème, celle enfin qui regroupe des livres collectifs, des livres d’expression. Dans le catalogue, on remarque aussi, hors collection, Du pommier il ne tombe pas des poires qui est un recueil d’expressions serbes illustrées par neuf dessinateurs. Découvrir que « Se noyer où la grand-mère pisse » veut dire mentir et « cochon 100 kilos, 200 kilos de saindoux » veut aussi dire mentir et savoir pourquoi, ne sont pas les seules surprises de ces pages que l’on feuillette avec étonnement. 

Découvrir ou s’étonner font le charme des livres de cette maison d’édition que l’on range sans hésiter dans celles qui éditent de la poésie. 


Une contribution de Philippe Poivret, responsable de la rubrique Lire et relire du mensuel franco-italien Passaparola dont nous vous recommandons chaleureusement la lecture.


  • Editions Vedrana
  • Collection Porte-Manteau
  • Illustrations Alice Richard, texte de Vedrana Donic’
  • 32 pages
  •  ISBN : 978-2-9528442-3-9
Publicité