Guerrières

Par Le Phénix.

Grogner sans vergogne, rugir, mordre et gratter 

Courir et gravir sans plus s’arrêter 

Guerrières en rogne cognent et empoignent 

Pour détruire les chaines qui égratignent leurs corps, leurs âmes

Elles déchirent les frontières, défoncent les portes des cachots

Les cœurs meurtris par les siècles de peurs, de soumission

Fracassant les esprits pour s’affranchir des chaines qui entravent

Et retrouver la liberté de leurs vies, enfouies dans les caves

Elles piétinent, hurlent les douleurs, femmes, esclaves, enfants, 

Combattantes crient les courroux des petits riens de tout temps

Crèvent les abcès, en font gicler le pus, éclaboussant les stéréotypes

Eclatent toutes les geôles millénaires avec les tripes

Trouvent dans la colère la force motrice 

Harponnent l’Histoire qui les décrit en jocrisses 

Elles arrachent les illusions, sont ouragans balayeurs de frayeurs

Elles explosent pour répandre l’audace dans tous les cœurs 

Submergeant de larmes pour noyer les doctrines 

Pulvérisent l’orgueil de ceux qui dominent 

Fracassent les glaces qui entourent les pensées  

Et en dispersent les pourritures ancrées 

Allant de l’avant sans attendre l’autorisation de vivre entières

Mes sœurs, mes filles, mes mères, mes amies guerrières


Une contribution du Phénix (A. Mizikas) | « Écrire, lire et dessiner sont pour moi des passions, un besoin. Aujourd’hui, à un tournant de ma vie, j’ai envie de partager mes créations. J’espère contribuer à ma façon avec l’art de l’écriture et de l’illustration, à réveiller, enchanter, apaiser des esprits et des âmes. Je souhaiterais que mes créations soient des amis qui pourraient éclairer un peu, beaucoup, artistiquement quelques humains. »